Voyance et Médiumnité: Ressemblances et Dissemblances

Voyance et Médiumnité: Ressemblances et Dissemblances

Voyance et Médiumnité: Ressemblances et Dissemblances

La limite entre la voyance et la médiumnité

Voyance est un mot qui a fait couler beaucoup d’encre. Il s’agit d’un art divinatoire et d’un don hors du commun.

On confond souvent voyance et médiumnité étant donné que ces deux pratiques ont constamment présenté des similitudes.

Nous essayons dans ce qui suit de mettre l’accent sur leurs différents points de convergence et de divergence.

Qu’est ce qu’un voyant? Comment réussir sa consultation de voyance?

Un voyant tel que défini originellement est un devin. Il s’agit en fait d’une personne extralucide qui, grâce à des dons prodigieux, se trouve capable d’avoir une perception extra-sensorielle.

L’expérience d’un voyant est d’abord une expérience spirituelle. Elle ressemble le plus à un périple ésotérique.

Il est question de sentir, de percevoir et de pressentir des signes spéciaux, des flashs auditifs soient-ils ou visuels.

Pour une consultation réussie et précise, les voyants se servent généralement d’un support de voyance tel que le tarot, les cartes ou encore les runes.

Le choix du support dépend de la nature du voyant, de ses préférences et de ce avec quoi il se sente le plus à l’aise.

En effet, le support  permet au voyant de provoquer des flashs.

Les flashs sont donc des manifestations extra-sensorielles de perception. Ce sont par ailleurs des éclairs de perception, certes brefs, mais d’une intensité surprenante.

A l’aide d’un tirage simple et abordable, votre voyant pourra vous aider à déchiffrer des signes, à recevoir des informations et à répondre à tous vos questionnements.

La médiumnité: Qu’est ce qu’un médium?

A l’instar de la voyance, la médiumnité est un art divinatoire.

En effet, la voyance pure est souvent utilisée sans support et c’est ainsi qu’elle ressemble le plus à la médiumnité.

Un médium est donc et avant tout un intermédiaire entre vous et un être défunt ou absent. Chose qu’un voyant ne pourrait réaliser.

Cependant un médium peut parfois et non pas tout le temps être un voyant et vice-versa. Nous n’irons pas cependant voir un médium pour les mêmes raisons qui nous font visiter un voyant.

Avant ou depuis des siècles on confondait médiums et voyants. Puis après, certaines précisions des deux professions sont venues éluder cette confondation.

L’étymologie du mot médium veut dire ‘milieu’. Ceci réfère certes à un positionnement entre deux mondes différents notamment celui des vivants et celui des morts.

C’est ce qui explique notre emploi du terme ‘intermédiaire’ pour ainsi définir un médium au début de la deuxième partie de notre article.

Il s’agit donc ici d’une capacité inné de dialoguer et communiquer avec l’au delà.

De ce fait, on conclut que l’utilisation des supports et la non communication avec l’au delà sont deux éléments qui diffèrent le voyant du médium.

Toutefois, la voyance et la médiumnité demeurent deux notions mystères pour la plupart des gens et des critiques.